Louise Dollin vue par ...

Lorsqu’elle vous regarde de ses yeux rieurs et que tout à coup, elle vous signale un détail sans avoir l’air d’y toucher, on peut avoir une idée de la petite fille qu’elle fut. Car l’intuition dont Louise Dollin fait preuve aujourd’hui au travers de ses lectures du tarot ne date pas d’hier.

Louise Dollin« Petite fille, raconte-elle, lorsque je rencontrais une personne pour la première fois, je cherchais à la classer en fonction de certains types. Je repérais par exemple que celles avec des joues rondes étaient plutôt gentilles, alors que celles avec le nez pointu, plutôt sévères... ».

À partir de l’expérience qu’elle avait des membres de sa famille, elle essayait de se forger une image du monde qui lui permettrait de mieux le comprendre. En grandissant, elle allait découvrir que ces constatations étaient juste le fil qui lui permettrait de jeter les bases d’une recherche qui allait orienter sa vie.

Sans le savoir, elle avait découvert les archétypes. Avant même d’accéder au langage, elle avait développé une sorte de banque d’images sur lesquelles, plus tard elle mettrait des mots déclencheurs de sens.
Traductrice de formes, c’est ainsi qu’elle définirait sa fonction dans le monde. Le tarot dans son ensemble est, dit-elle, « un système hautement élaboré », un prolongement lumineux des découvertes de son enfance.

« Le message que je transmets vient de la forme, des couleurs des Arcanes… Il se configure dans ma tête sous une forme condensée… Il est hermétique tout comme l’image d’une carte de tarot. Il se dévoile et se déroule à l’intérieur de moi en une composition d’images nouvelles, reliées aux personnes qui me consultent».

Le tarot est pour Louise Dollin une architecture symbolique de la psyché humaine et le fondement d'une communication profonde avec autrui.

Si les chemins de traverse ont été nombreux (étude des champs magnétiques, des auras, du Reiki, des philosophies orientales, du yoga, …) et si toutes ces approches alternatives ont enraciné sa compréhension et sa relation à l’autre,  au fil du temps, le tarot de Marseille s’est imposé et demeure aujourd’hui son seul outil d’interprétation. "Même lorsque je m’en étais éloignée, il a continué à œuvrer en moi en silence et à me suivre dans mes pérégrinations, comme s’il savait que je reviendrais…".

Louise Dollin a développé une approche personnelle d’un « tarot sans frontières ». L'abolition des frontières entre les techniques, les humains ou les espaces, plus qu'un état de fait est un art de lire le tarot qui parvient à rendre ses lectures uniques et puissantes. Le décodage des Arcanes, métissé par ses expériences multiples, étire son interprétation vers toujours plus d’expansion et de finesse.

Dany Toubiana - Journaliste